logo_3006

               

“(…) C’est a une belle découverte que nous étions conviés. Celle de The Curious Bards.(…) Musiques, mais aussi chansons irlandaises et écossaises du XVIIIe siècle. Données avec rigueur, mais aussi avec entrain et bonne humeur, sous la direction d’Alix Boivert. (…) Un original et beau moment de musique que l’on peut retrouver, désormais, au disque.”

Destimed – 04/10/2017

“(…) Entres rythmes de danses, mélodies addictives et complaintes d’amour, (comme ce poignant adieu à la France présumé de Mary Stuart), ­Ilektra Platiopoulou à la voix ­puissante et l’expressivité à fleur de peau (…) et The Curious Bards s’en donnent à cœur joie. Le public aussi.”

Le Monde – 04/10/2017

“Belle découverte!”

L’Actualité du disque, France Musique – 26/09/2017

The Curious Bards a séduit le public de Göttingen. (…) Les musiciens ont offert un programme fascinant de musique irlandaise et écossaise dans le cadre de l’International Handel Festival. (…) Ils ont remporté de nombreux fans ce soir. “

Göttinger Tageblatt – 18/05/2017

The Curious Bards (…) ont été extraordinaires, jouant sans partitions. Une justesse, une précision, une virtuosité dignes des plus grands. Mais n’oublions pas celle qui est l’âme de ce spectacle (…) Ilektra Platiopoulou. Une très belle voix de mezzo pure, équilibrée, (…) bien colorée.”

L’Alsace – 20/01/2017

The Curious Bards (…) ont présenté avec grande maîtrise et enthousiasme un beau répertoire d’airs et de chansons du XVIIIe siècle (…) Par sa forte présence vocale et sa grande richesse d’expression, la mezzo-soprano, Ilektra Platiopoulou, a charmé l’auditoire. Quelle virtuosité, quel raffinement chez ces artistes qui savent unir exigence et plaisir!”

Le Dauphiné – 25/10/2016

“L’ensemble est talentueux, authentique et imaginatif. Ils chantent la tristesse et l’angoisse de la guerre mais aussi les émois et les jouissances de l’amour. Jouant avec une parfaite maîtrise (…), The Curious Bards ont véritablement mis en scène les différentes pièces du programme, textes, à la fois joyeux et mélancoliques (…). Précision, intelligence, enthousiasme et générosité de l’interprétation, une plénitude.”

CMI J.S. Bach – 23/10/2016

“Leur programme (…) fut exécuté avec grande maîtrise, brio et enthousiasme (…) [et] il faut avouer que le public a adoré The Curious Bards.”

Brian Robins, Early Music Review – 13/10/2016

“On parle souvent d’une nouvelle génération baroque. The Curious Bards en est un exemple parfait : musicologie, recherche, qualités individuelles et d’ensemble, croisement des chemins et contemporanéité.”

Nicolas Bucher, Directeur de La Cité de la Voix de Vézelay – 19/08/2016

The Curious Bards, ont un son acoustique très raffiné qui nous transporte dans les salons d’Edimbourg du XVIIIe et XIXe siècles (…). J’apprécie beaucoup le son qu’ils créent, les nuances et l’originalité de leurs arrangements, ainsi que la cohésion entre tous les musiciens. Ce qui ne les empêche pas d’avoir un « groove » très brillant et impulsif, rappelant la spontanéité et l’influence de la danse propre au jeu des violonistes de l’île de Cape Breton.”

Joshua Dickson, Directeur du Département musique traditionnelle, Royal Conservatoire of Scotland – 16/06/2016

“Spontanéité, raffinement et virtuosité sont les maîtres mots de cet ensemble (…) les phrases musicales sont intelligemment liées, avec tonicité et rigueur mais aussi avec des moments « cantabile », créant ainsi un discours musical évocateur et imaginatif.”

Blog Agenda Liternet, Ioana Hrior – 14/04/2016

The Curious Bards enflamme la chapelle”

L’Yonne – 24/07/2015

“Ils jouent ce répertoire avec plaisir, spontanéité … et virtuosité.”

Blog de L’orgue de Charolles – 24/07/2015

“Dans l’un des théâtres les plus originaux du département, (…) les spectateurs privilégiés ont pu goûter au réjouissant concert des Curious Bards

Le journal de Saône et Loire – 21/07/2015

“À l’heure où il est de bon goût de faire du “crossover” en musique, il n’est pas facile de défendre une spécificité stylistique et une recherche particulière situées entre musiques anciennes et traditionnelles. C’est pourtant ce que font The Curious Bards avec un talent fou, ils nous transportent des salons irlandais du XVIIIe siècle aux pubs actuels, et ils apportent le même sérieux et le même engagement dans chacun de ces deux univers.”

Odile Edouard – CNSMD de Lyon, membre fondatrice des Witches – 17/02/2015