logo_3006

               

Natif de Bordeaux, Jean-Christophe Morel commence la musique avec le violon à l’école Pierre Rode de Robert Papavrami. Il entre au conservatoire de Bordeaux en 2001, dans la classe de Manuel Solans, où il approfondie son apprentissage du violon. Puis il entre au CNSM de Lyon en 2009 simultanément dans les classes de Marie Charvet, Claire Bernard et Nicolas Gourbeix.

Les années qui suivent représentent un temps de rencontres et de découvertes pour Jean-Christophe Morel. Parallèlement à sa formation classique, il s’ouvre à plusieurs styles musicaux variés et même à d’autres instruments : guitare, mandoline, cistre etc. Très influencé par la musique traditionnelle irlandaise, ces dernières années sont marquées par une intense pratique de ce répertoire, notamment au cours de sa première année de Master où il profite d’un Erasmus à Dublin. La musique de transmission orale et la pratique de l’improvisation lui ont permis de développer une personnalité artistique unique, originale, lui permettant de comprendre et d’intégrer des musiques différentes et complémentaires à la fois.

En 2015, il a entrepris avec Alix Boivert des recherche sur la facture des cistres baroques dans les îles britanniques, puis a collaboré avec Frank Tate à la construction d’une copie d’un instrument de William Gibson fabriqué en 1772, et actuellement exposé au « National Museum of Ireland » à Dublin. Ce projet a pu être concrétisé grâce à une bourse délivrée par l’Adami.